L'EAR

L'association

La vie des ateliers

Salon 2015

Salon regards croisés 2016

A conseiller

Expositions

Liens

Calendrier
Visites

   visiteurs

   visiteur en ligne


Bienvenue sur le site de l'EAR



 

 

 


QUI SOMMES NOUS ? 

L’Expression Artistique Rosnéenne est une association à caractère artistique, créée en 1963 ! 

   Elle est soutenue financièrement par la ville de Rosny-sous-Bois et fait appel à une cotisation annuelle de la part de ses membres : 90€ pour la période 2015-2016.

Son fonctionnement est à peu près identique à celui de ses débuts : pourquoi changer une formule qui marche ! plusieurs membres fondateurs de l’association y sont toujours très actifs. 

Tout au long de l’année, l’EAR, c’est aussi l’animation de plusieurs ateliers hebdomadaires encadrés par des responsables aussi compétents que bénévoles. Ces ateliers, ouverts à tous, offrent, en fonction du niveau de chacun, d’approcher les techniques des Arts Plastiques ou de développer les connaissances qu’ont déjà les plus chevronnés. Il ne s’agit pas de cours professoraux « stricto sensu », mais de séances de travail collectives, où l’une des préoccupations importantes est de créer une ambiance d’atelier conviviale, et chaque participant peut apporter sa pierre à l’édifice. 

Pour nos activités, nous disposons d’un local municipal situé dans le Centre Jean Vilar, rue d‘Estienne d’Orves, espace adapté à nos activités (voir horaires dans la rubrique ci-contre "Les ateliers" ).

Nous organisons ponctuellement des visites de musée et une fois par an, à la belle saison, une sortie peinture à la journée (destinations variées accessibles par autocar).
Enfin, la manifestation phare de l’EAR est son salon, organisé à l’automne, au Centre Jean Vilar de
Rosny-sous-bois.

 



 
Visitez nos galeries !
en cliquant sur la
rubrique "Photos" ou 
...
ici

Goupil-Serment-a-Paris-80x80-ret.jpg


Cendrillon .jpg

Coup-de-chapeau.jpg

bulldog2.jpg

PVC5c.jpg

Les-thoniers-15F.jpg


femme-assise.jpg

Abandon.jpg

181 Nicole Charton 2015.jpg


Texte à méditer :  C’est déjà assez triste de n’avoir rien à dire. Si, en plus, il fallait se taire !   Philippe Bouvard
^ Haut ^